fbpx

Angleterre

 

Bath, un bain de jouvence

La belle Bath se trouve à quelques kilomètres de Bristol. Cité thermale très ancienne, fondée par les Romains en 50 av. J.-C., c’est en réalité là que se trouve le seul gisement de source d’eau chaude d’Angleterre. Les Celtes l’avaient découverte bien avant l’invasion romaine, mais ils avaient sûrement moins la fibre bâtisseuse que leurs envahisseurs, qui en ont fait un lieu thermal dédié à la déesse Minerve : Aquae Sulis. Ce véritable temple, avec ses différents bassins, statues et lieux de cultes, n’a été mis au jour qu’au 18e siècle. Car après le retrait des Romains au 6e siècle, les bains ont été abandonnés et ensevelis, jusqu’à ce que l’activité thermale de la ville ne rebatte son plein quand l’aristocratie anglaise réinvesti les lieux. C’est à cette période que Bath doit son architecture géorgienne si caractéristique. Aujourd’hui, on ne se baigne plus dans les thermes romains (classés au patrimoine mondial de l’UNESCO) mais on peut apprécier les bienfaits de l’eau thermale, depuis une piscine située… sur les toits de la ville !

Février 2017 – © www.peripleties.fr

Les thermes de Bath, dans le comté de Somerset, au sud-ouest de l’Angleterre.

I

À voir aussi

[cleiomaps minimap= »1″]