Écosse

 

Une vraie vie de château

Qu’il soit en ruines ou debout, au beau milieu d’un paysage désolé, planté sur un îlot marécageux, ou à la lisière d’un loch, le plus souvent révélé sous un ciel menaçant, le château est le cliché écossais par excellence. Celui qui garnit l’album photos des visiteurs sous le charme de l’immortel. On sent que ces édifices ont un passé, un présent et auront un futur bien après l’existence de leur propriétaire, à moins que ce dernier ne reste hanter les lieux… Cela fait partie des légendes que l’on raconte. Derrière cette image romanesque de donjons déchirés, au-dessus desquels croassent des nuées de corbeaux, il y a ces intérieurs à la fois sobres et prestigieux, où l’on entre dans l’intimité d’un clan. Tartans, histoires, alliances, devises… Les Écossais en bons seigneurs ne gardent pas cela pour eux. Celui d’Eilean Donan Castle par exemple, protégeant le loch Duich en prise directe sur l’océan – et donc sur le chemin des envahisseurs étrangers – a été construit au 13e siècle. Détruit en 1719 durant les soulèvements jacobites, il est désormais le siège de la lignée MacRae qui l’a fait reconstruire en 1932 selon le plan d’origine. Depuis, il a prêté sa silhouette pour le tournage des films Highlanders et James Bond (Le monde ne suffit pas). Elle est pas belle, la vie de château ?.

Décembre 2016 – © www.peripleties.fr

Quelques châteaux écossais : l’Eilean Donan Castle, les ruines d’Ardverk, le château de Stalker et celui d’Urquhart au bord du Loch Ness.

Le calendrier Péripléties 2017-2018 est disponible ! En prévente sur ce site dans la "boutique". Rejeter