fbpx

Écosse

 

Édimbourg, l’harmonie du temps

Installons-nous sur le siège d’Arthur (Arthur’s seat) tout au-dessus de la colline comme aiment le faire les Édimbourgeois pour se laisser conter la ville au fil de temps. « Embra », comme l’appelle familièrement les Écossais, a posé ses bases sur un relief déchiré par une chaîne de volcans. Nous sommes sur l’un d’entre eux, observant « Castle Rock », l’épicentre d’Édimbourg sur lequel se dresse la forteresse médiévale. La cité a traversé les âges et chaque ride sur son visage se dessine et se lit de façon harmonieuse. D’abord la vieille ville, construite sur les contreforts du volcan et son épine dorsale, le « Royal Mile », qui s’évade jusqu’au palais d’Holyrood. Puis viennent les différentes strates de maisons et d’immeubles de pierre, formant des tranchées étroites d’où émerge par endroit l’ombre des clochers gothiques. Le tout transpire l’histoire, et la lumière qui vient percer la masse de nuages sombres apporte un relief unique à cette fresque envoûtante. Rien ne saurait gâcher cette harmonie, pas même, au pied de notre promontoire, ces nouveaux logements bicolores fraîchement sortis de terre…

Novembre 2016 – © www.peripleties.fr

Édimbourg (Écosse) depuis Arthur’s seat.

I

À voir aussi

[cleiomaps minimap= »1″]