fbpx

Irlande

 

Du haut des falaises irlandaises

Les « Cliffs of Moher » sont un peu la carte postale de l’Irlande. Ces sculptures naturelles parmi les plus hautes d’Europe – bien qu’il en existe d’autres trois fois plus élevées dans le Comté de Donegal – culminent à 214 mètres au-dessus de l’océan. Mais parce qu’elles se situent sur le tracé très stéréotypé des tour-opérateurs irlandais, impossible ou presque, d’échapper à la sérénade de ces endroits très (trop ?) populaires. Un million de visiteurs viennent chaque année du monde entier pour immortaliser sur leurs smartphones, un moment qu’ils savent privilégié. Quant à savoir si cela vaut vraiment la peine de s’y rendre… la réponse est oui. Mais il vaut mieux consentir à faire quelques kilomètres à pieds pour atteindre le site. C’est là que le décor prend toute son ampleur. Depuis le village de Doolin, à une petite dizaine de kilomètres, un sentier de randonnée abrupte mène aux falaises, qui se dévoilent progressivement. C’est une chance unique d’apprécier seuls la vue imprenable sur les îles d’Aran et la baie de Galway, l’assurance de se sentir comme à la proue d’un immense navire et d’en avoir littéralement le souffle coupé.

Janvier 2017 – © www.peripleties.fr

 Les « Cliffs of Moher » (« Falaises de Moher ») dans le Comté de Clare (Irlande)

I

À voir aussi

[cleiomaps minimap= »1″]