Moscou

 

Les grandes soeurs de Staline !

Les Sept soeurs de Moscou commandées par Staline au sortir de la seconde guerre mondiale, signent la toute puissance du communisme selon le « Petit père des peuples ». L’ombre de ces gigantesques bâtiments, les hôtels Ukraine et Leningrad, le ministère des affaires étrangères, le ministère soviétique de l’industrie lourde, les immeubles d’habitation de la berge Kotelnitcheskaïa et de la place Koudrinskaïa pèsent à chaque coin de la capitale de Russie. Le plus impressionnant est l’université de Lomonossov, haute de 240 mètres. Elle est située sur « Vorobyovy Gory », le mont des moineaux, point culminant de Moscou. Certains jugeront les Sept soeurs austères, mais comment ne pas être obnubilés par ces géantes de pierre en imaginant la folie des grandeurs qui s’était emparée des esprits à l’époque de ces constructions. Pas besoin d’en faire des tonnes… Tout se lit dans leur architecture titanesque. En pleine guerre froide, il s’agissait de rivaliser aves les arrogants gratte-ciels made in USA… encore et toujours. Solidement ancrés dans le sol, ce n’est pas tant la hauteur (quoi que…) que leur masse écrasante qui fait se sentir tout petit. Les Sept soeurs de Staline font partie du paysage et rappellent un temps que Moscou semble avoir dépassé. Sans pour autant en effacer complètement ses symboles.

Août 2016 – © www.peripleties.fr

Vues de la ville de Moscou (Russie) et de ses monuments érigés sous Staline.

I

À voir aussi

[cleiomaps minimap= »1″]