fbpx

On a testé le sauna nu en Finlande !

Le sauna traditionnel finlandais est un rituel social bien particulier et surprenant car vécu à tour de rôle, nus, par les femmes d’un côté et les hommes de l’autre. Alors, quelles sont les règles à appliquer pour en tirer tous les bienfaits ? Avant d’aller au sauna, découvrez nos expériences croisées pour ne pas être pris au dépourvu !

Le sauna est à la Finlande ce que le vin est à la France. ll existe différents types de sauna : les saunas publics, les saunas dans les hôtels, dans les maisons de vacances, les campings, ceux tenus par des clubs… On compte en tout et pour tout 3 millions de saunas pour 5,4 millions d’habitants !

Acheter un guide pour voyager en Finlande

Le sauna finlandais ? Une tradition !

Une expérience  que nous ne sommes pas prêts d’oublier. En Finlande, le sauna est rarement mixte. Pourquoi ? Parce qu’on y entre dans le plus simple appareil… À poil si vous préférez (comme ça s’est dit ) ! C’est nos voisins de camping – deux allemands habitués des lieux et amoureux de la Finlande – qui nous avait vivement conseillés de s’essayer à cette coutume nationale qui fait partie de la culture finlandaise.

On avait déjà manqué la laznia en Biélorussie – pendant notre séjour dans une datcha – et le banya en Russie (vous savez celui où l’on se fouette les branches de bouleaux !) alors vous pensez bien que cette fois-ci, on ne voulait pas laisser passer notre chance !

 

Les vols pas chers pour la Finlande

ponton lac finlande

Des séances non mixtes…

Honneur aux dames (naiset) ! Mais comme les Finlandais au sauna (et hors aussi) font dans l’égalité, on ne s’encombre pas de la galanterie. C’est une fois sur deux. Et toc ! Sauf que l’avantage de passer en deuxième, c’est que Simon a pu glaner quelques informations cruciales à la « mi-temps ».

Du genre toutes celles qu’on se pose avant :  « Faut-il garder son maillot de bain, une serviette ou rien ? Y a-t-il des vestiaires à l’intérieur ? C’est quand la douche ? On plonge quand dans l’eau avant, après, pendant ? Le lac, n’est pas trop froid ? ».

sauna traditionnel nu finlande

On enlève nos maillots de bain !

Sans doute trop conditionnée par la pratique du sauna telle qu’elle est répandue en France, dans les salles de sport ou dans les complexes aquatiques, Pauline avait enfilé son maillot pour se rendre près du lac, où une petite cabane laisse échapper une fumée de bois.

Erreur de débutante ! Question d’hygiène. Mais n’étant pas particulièrement pudique, ni exhibitionniste, on doit avouer que dans les premiers temps, on se sent un peu perdus. Pas de panique !

Un rituel de sociabilité

Le truc, c’est de façonner une stratégie pour arriver ni trop avant, ni trop après, histoire de se faire au rituel de façon naturelle ! En pratique, tout est prévu pour déposer ses affaires dans le petit chalet en bois avant de passer l’entrée du sauna.

Il faut passer aux toilettes si besoin, prendre une douche, et comme seul accessoire : une serviette en papier ! Il faut maintenant entrer dans le four à haute température pour se faire rôtir ! Petit sourire de circonstance. Un petit bonjour… « Peivää ! » (prononcez « Peivéééééé »  en allongeant assez longtemps la dernière syllabe).

À plusieurs personnes, l’ambiance est familiale

Il y a même des enfants ! (On s’est même demandé si ce n’était pas dangereux !) Lorsqu’on nous adresse la parole avec entrain, on se retrouve un peu confus à répondre par un grand sourire gêné, expliquant que malheureusement, nous ne parlons pas le finnois. On comprend vite que le sauna est un espace de socialisation.

La nudité ne dérange pas en Finlande !

Il est courant d’y parler affaires et des négociations peuvent même s’y dérouler.Les Finlandais qui nous avaient semblé discrets jusqu’ici, sont plutôt bavards. On se sent très vite à l’aise.

La nudité de chacun ne dérange guère ici. La mode n’est pas non plus à l’exhibition, certains utilisant même la technique du croisé de genoux pour cacher ses bijoux de famille.

Les bienfaits d’un sauna traditionnel

On entend le bruit du feu qui crépite sous les pierres… C’est un vrai bain de vapeur, alimenté par les bûches de bois. La chaleur est particulière, l’odeur est réconfortante.. Elle n’a rien à voir avec celle des saunas électriques. Moins artificielle, la chaleur enveloppe tout le corps.

Testez une soirée sauna (avec dîner) à Rovaniemi ! *

flammes feu

Quelle est la température d’un séance de sauna ?

Le thermomètre indique 80 degrés (elle oscille en principe entre 60 et 120°) ! Mais la chaleur est tout de même suffocante, d’autant que la pièce n’est pas si grande, peut être 10 mètres carré. Mais selon Simon, il semblerait que les hommes y aillent un peu plus fort sur « löyly  ».

löyly louche

Une « löyly » pour avoir encore plus chaud !

Lo quoi ? « Löyly » ! C’est la question pour demander si on remet une louche pour faire monter la température. Chez les femmes, les doyennes ont effectivement la main lourde !

Le rythme cardiaque s’accélère, il faut essayer de respirer profondément (en évitant de se brûler les naseaux !). Quand cela fait cinq minutes, on pense qu’on peut sortir… C’est déjà pas mal pour une première !

Plonger dans un lac extérieur : le bonheur !

Comme les premiers habitués, quitte leur place à feu, nous les suivons pour une baignade dans le lac (järvi en finnois),  histoire, dit-on, d’activer la circulation sanguine !  Ne pas se jeter à l’eau serait vu comme un offense. L’eau n’est pas glacée, elle est à 18 degrés, le choc thermique est délicieux.

Autour du lac, la nature, paisible m’offre un sentiment de liberté incroyable. Dans ce décor naturel, un sentiment de liberté m’envahi. Même le crachat de pluie se transforme en averse de plaisir, chaque goutte venant rafraichir mon visage encore bouillant. Je suis partagé entre l’envie d’en profiter et la hâte de retrouver la chaleur réconfortante du sauna.

Pensez à boire entre chaque session !

Après la sortie de l’eau, le mieux est d’avoir pensé à emmener une boisson pour se détendre et se réhydrater. Tout le monde le fait. Sauf nous évidemment… erreur de débutants !

Les femmes ont emmené de l’eau, de la bière et même du brie ! Du brie ! Je ne peux pas refuser, me couvrant d’une serviette, la proposition de goûter un morceau. Côté hommes, la pause est de courte durée, certains boivent même dans le sauna !

10 à 15 minutes par session

Allez il est temps d’y retourner pour une deuxième session. j’y retourne. On oublie que quelques minutes avant, la chaleur était devenue insupportable. Les places hautes sont celles où l’air est le plus chaud. La deuxième session est plus aisée. Même si les louches d’eau jetées sur la pierre, brûlent les oreilles !

Après 10 minutes la sensation est de nouveau oppressante. Mais comment faire pour prendre congé sans paraître impolie ? On dit qu’il faut ’oublier la performance et écouter son corps. Il est temps d’aller piquer une tête car celle-ci commence à tourner.

Deuxième séance : le bien-être s’installe…

Le deuxième bain est encore plus appréciable et on comprend dès lors que de goûter au plaisir du sauna est une vraie drogue.  On se dit quand même que de là à faire ça dans un lac gelé en plein hiver, comme on nous le raconte, il y a un monde !

La sortie est vraiment agréable, une impression d’avoir le corps qui irradie d’une chaleur paisible. Il faut profiter de cette sensation pour marquer une pause avant de se réinstaller dans le sauna.

Un sexe d’homme sur le thermomètre

Côté hommes, ils ont la main lourd ! Les louches s’enchaînent assez vite pour faire monter la température : 85, 90, 95 degrés… Simon découvre un détail qui lui avait alors échappé jusqu’à maintenant. L’aiguille du thermomètre représente le sexe d’un homme, face à une femme dénudée. 

Plus les gaillards ont la main lourde, plus l’aiguille grimpe… enfin bref, vous avez compris ! Sacré Finlandais ! Bon en attendant, la tolérance à la température est dépassée ! La sortie trop brusque fait presque vaciller. Il faut s’offrir un dernier rafraîchissement dans le lac.

La zen attitude d’après sauna

Une douche, une boisson fraîche et quelques minutes plus tard, à un heure d’intervalle l’un par rapport on a l’impression que nos pieds ont décollé du sol. On s’affale sur le premier fauteuil qui nous tend ses bras et on s’enfonce jusqu’à fusionner avec en se disant qu’une chose… Vivement le prochain sauna !

Textes et photos : Pauline Moiret-Brasier & Simon Daval

(sauf Photo feu par Larry White / Pixabay)

* Ces liens sont des liens affiliés. Si vous effectuez des réservations, passez par ceux-ci pour soutenir nos Péripléties : une petite commission nous sera reversée (sans surcoût pour vous).


2 réponses sur “On a testé le sauna nu en Finlande !”

Le sauna nu, c’est un pléonasme, il ne leur viendrait pas plus à l’idée de mettre un maillot de bain que de mettre des chaussures.

En revanche, je ne vous suis pas toujours quand vous dites que c’est séparé hommes et femmes: c’est loin d’être systématique!
Certes, ce n’est pas comme en Allemagne ou Autriche, où le sauna est systématiquement nu et mixte, mais très souvent en Finlande, c’est mixte, quand par exemple c’est un sauna familial, un sauna privé etc.

Bonjour Hélène, merci pour votre commentaire. On ne croit pas avoir dit que le sauna séparé était systématique, si ? Il s’agissait surtout de partagé notre expérience et nos ressentis après avoir testé ce sauna public dans le camping où nous avons fait étape. Au plaisir de vous lire sous d’autres articles. À bientôt. 👫🚐 Pauline & Simon 🌍📷

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.