Road trip en Slovénie : ce que vous devez savoir

La Slovénie est un pays paisible, où la nature est reine où l’on épouse les grands espaces ! C’est une destination parfaite pour un road trip, même si la liberté de stationner pour les camping-cars, fourgons et vans est contrainte par la législation. Informations pratiques, circulation, structures d’accueil et bivouacs, voici tout ce que vous devez savoir avant de vous élancer pour une itinérance dans la petites Suisse des Balkans.

Informations pratiques

Quand faire un road trip en Slovénie ?

L’idéal est de s’y rendre en avril-mai ou septembre-octobre, pour avoir les avantages pratiques (services, ouvertures des sites…) sans les grandes affluences.

La Slovénie possède-t-elle l’euro ?

La Slovénie est membre de l’Union européenne depuis 2004 et également membre de la zone Euro depuis 2007.

Quel est le coût de la vie en Slovénie ?

La Slovénie n’est pas forcément LA destination bon marché, mais les prix restent moins élevés qu’en France (environ 25 %). Comptez 1 € pour un litre de diesel, 1,50 € pour un café ou pour un verre de vin maison, 2,5 € pour une bière locale, 5,50 € pour un menu dans un fast food, de 10 à 20 € pour un dîner, et environ 100 € pour une chambre d’hôtel.

 

Quelle langue est parlée en Slovénie ?

On y parle le Slovène, langue slave du sud. La plupart des slovènes parlent aussi anglais et en fonction des régions, certains habitants parlent italien ou allemand.

Itinéraires en Slovénie

Le pays regorge de trésors : c’est une destination pour les amoureux de nature, de grands espaces et de loisir pleine-nature.  Le Parc national du Mont Triglav au nord-ouest est particulièrement apprécié pour ses activités de randonnée et de sport en pleine nature. Le littoral (Primorska) est réputé pour son climat méditerranéen et ses vins, La Carniole intérieur présente un impressionnant relief karstique,  la région de Ljubljana vaut aussi le détour. La variété des paysages en Slovénie est impressionnante ! Vous en aurez un aperçu dans notre itinéraire de 2016 à travers la petite Suisse des Balkans.

Sur les routes slovènes

Limitations de vitesse et réglementation

50 km/h en ville, 90 km/h sur routes, 100 km/h sur routes à chaussées séparées, 130 km/h sur autoroutes. L’allumage des feux de croisement est obligatoire (jour et nuit). Taux maximum d’alcool toléré dans le sang est de 0,5 g.

La vignette est-elle obligatoire pour circuler ?

En Slovénie, la vignette est obligatoire sur toutes les autoroutes et routes rapides entretenues par la société d’exploitation du réseau autoroutier. 7 jours : 15,00 € ; 1 mois : 30 € (Cat. 2A). Non indispensable, car vous pouvez circulez sur le réseau secondaire facilement, et c’est plus plaisant ! Renseignements : www.dars.si

Stationnement et bivouacs en Slovénie

Le bivouac est-il autorisé ?

Le bivouac est interdit dans les parcs nationaux, mais il reste possible dans certaines régions. Cependant on ne vous cache pas qu’il reste quand même difficile de stationner librement en pleine nature, les terrain étant souvent peu propices et privés. Aux camping-caristes et autres vanlifers d’estimer la faisabilité du bivouac, ou de demander l’autorisation au propriétaire s’il s’agit d’un terrain privé, pour ne pas que la législation se durcisse comme en Croatie  voisine !

A-t-on-le droit de stationner la nuit sur les parkings ?

C’est au cas par cas ! Le stationnement, principalement dans les endroits touristiques, peut relever du casse-tête. Des panneaux d’interdiction visent régulièrement spécifiquement les motorhomes, de 22h à 6h et parfois même la journée, sur la côte adriatique ! Encore une fois la liberté est plus grandes hors parc nationaux et zones touristiques. Normal nous direz-vous !  Il faudra donc s’attendre à mettre souvent la main au portefeuille.

Les aires de services en Slovénie

La contrepartie de cette législation restrictive c’est que la Slovénie est plutôt bien dotée en aire de services, surtout aux abords des villes et des coins touristiques. Vous croiserez régulièrement des bornes jaunes et vertes. Attention, de novembre à mars, elles sont souvent en hors-gel. En revanche il faudra mettre la main au portefeuille : comptez environ en moyenne de 10 à 15 € pour un stationnement 24h avec les services.

Quels sont les prix des campings en Slovénie ?

Il existe de nombreux campings en Slovénie, mais la majorité d’entre eux ouvrent d’avril à octobre. Les prix sont variables en fonction des régions compter de 15 à 40 €, la moyenne se situant autour des 30 € la nuit. Vous pourrez retrouver les campings existants et les fermes agrotouristiques sur www.slovenia.info.

Quels sont les alternatives de stationnement en Slovénie ?

Alternative au camping, des livrets d’informations par région sur les fermes touristiques qui accueillent les touristes et les camping-caristes est à télécharger gratuitement (en anglais) sur www.karavaning-portal.sl Rubrique « Revija – Agrocamping ».


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.