Comment choisir la climatisation idéale pour votre camping-car ?

Climatiseur de toit, mobile ou rafraîchisseur d’air… Face à la chaleur, quelles sont vos meilleures options pour un camping-car ? Comment ces systèmes fonctionnent-ils et où les installer pour maximiser leur efficacité ? Découvrez tout ce qu’il faut savoir pour rester au frais pendant vos escapades.


Comment rafraîchir l’air dans un camping-car ?

En été ou lors de vos voyages dans des régions chaudes telles que l’Espagne, l‘Italie ou la Turquie, la chaleur peut rapidement devenir insupportable dans le camping-car, surtout la nuit. En effet, lorsque les températures restent au-dessus de 20°C, on dort mal – même en ayant choisir un bon matelas – et notre corps ne se repose pas. 

La solution ? Un système de climatisation efficace, capable de rafraîchir l’ensemble de l’espace intérieur du camping-car et pas seulement la cabine de conduite.

Climatiseur EcoFlow Wave 2

Comment fonctionne la clim dans un camping-car ?

La climatisation dans un camping-car fonctionne sur le même principe que celui d’un frigo. Il capte l’air chaud de l’intérieur du véhicule, le refroidit grâce à un liquide réfrigérant et diffuse ensuite l’air frais à l’intérieur.

Pour y parvenir, le système de climatisation a besoin d’une alimentation en électricité de 230 V. Et en fonction de la chaleur, il peut se montrer assez gourmand en énergie.

Une grande consommation électrique

Cela signifie que vous devez être branché à une source d’électricité stable, comme celle que l’on trouve dans les campings ou via des générateurs externes.

Ou alors, il vous faudra avoir une bonne installation électrique dans votre camping-car et vous équiper de batteries Lithium, d’un convertisseur ou encore de batteries nomades.

Si vous n’y connaissez rien sur l’électricité en camping-car, consultez notre article pour savoir comment ça fonctionne.

Les différents types de climatisation dans un camping-car ou une caravane

Regardons maintenant les différentes options de climatisation disponibles pour votre camping-car, chacune adaptée à différents besoins et configurations.

Les climatiseurs de toit

C’est l’option la plus populaire et la plus efficace pour les camping-cars. L’unité se place sur le toit, généralement dans une ouverture existante. Les directions de flux d’air peuvent être ajustées individuellement via les diffuseurs intérieurs. Certains modèles, comme le Dometic FreshLight 2200, intègrent même un lanterneau pour ne pas perdre de lumière naturelle.

L’installation nécessite le retrait du cadre de fenêtre, l’insertion de l’unité dans l’ouverture du toit et la fixation de l’unité. Cela augmente la hauteur du camping-car (entre 20 et 30 cm) et la résistance au vent (comptez environ 0,5L/100 km de consommation en plus quand vous roulez) mais cela en vaut la peine pour le confort qu’elle procure.

Les climatiseurs pour coffres de rangement

Compacts et discrets, ces systèmes utilisent l’espace de stockage souvent sous-exploité pour loger l’unité de climatisation, comme par exemple dans un coffre de rangement ou sous les sièges. 

Installés au niveau du sol, ils diffusent l’air frais via des conduits dirigés vers le haut. Cela vous permet aussi de cibler certaines zones comme le séjour pendant la journée et la chambre pendant la nuit.

L’installation nécessite par contre de percer des trous supplémentaires dans le sol du véhicule pour l’échange d’air et de faire passer les gaines à l’intérieur. Mais ce système reste une bonne option si vous voulez préserver l’esthétique extérieure de votre camping-car.

Les climatiseurs mobiles ou portables

Flexibles et portables, ces climatiseurs peuvent être utilisés à l’intérieur du camping-car pendant que vous êtes stationné, puis rangés lors de vos déplacements. Ils sont donc parfaits pour être utilisés à la demande. 

S’ils nécessitent une installation moins complexe, ils sont par contre moins puissants (donc moins efficaces) et beaucoup plus bruyants que les deux autres systèmes. 

Sachez qu’il existe également des modèles de type split, comme le Berger Arktar 5000 ou le  Mestic SPA-5000, où une partie de l’unité est montée à l’extérieur de la fenêtre et l’autre à l’intérieur. Vous devrez juste penser à ranger le climatiseur split à l’intérieur avant de partir.

Quelle puissance de climatisation choisir ?

La puissance d’une climatisation, souvent mesurée en watts (W) ou en British Thermal Units (BTU), permet d’indiquer sa capacité à refroidir un espace donné en un temps efficace. Pour un camping-car, on regardera avant tout la taille du véhicule. 

  • Pour les fourgons aménagés et les camping-cars jusqu’à 6 mètres : une clim de 1000 à 1800W suffit. Le Dometic FreshJet 1500M est un bon choix.
  • Pour les camping-cars de 6 à 7 mètres : visez entre 2000 et 2500W. Des modèles comme le Dometic FreshJet 2200 ou le Dometic FreshLight 2200 sont parfaits.
  • Pour les camping-cars de 7 à 8 mètres : il vous faudra entre 2400 et 3000W. Le Webasto Cool Top Trail 24 est une excellente option.
  • Pour les plus grands véhicules, de plus de 8 mètres : choisissez une clim de plus de 3000W, comme le Dometic FreshJet 3000 ou le Webasto Cool Top Trail 34.

Climatisation 12V ou sur batterie : une bonne idée pour le camping-car ? 

Il existe certains climatiseurs conçus pour fonctionner directement sur le système électrique 12V du véhicule pendant la conduite. Dans ce cas, vous devez emporter avec vous un convertisseur de puissance 12-230 volts.

Le Plein-Aircon de l’italien IndelB peut même fonctionner à l’arrêt grâce à la batterie auxiliaire, sans installation d’inverseur ni de générateur. Même principe pour l’EcoFlow WAVE 2 qui revendique 8h d’autonomie avec sa batterie additionnelle. Comptez tout de même près de 2 000 euros pour le premier et 1 500 euros pour le second (climatiseur + batterie).

climatisation ecoflow wave 2

Toutefois, ne vous attendez pas à des miracles. Leur puissance de refroidissement est de 1 200 watts maximum, ce qui est assez faible. Attention aussi à la consommation de votre batterie.

Cela peut être une bonne solution pour des vans aménagés mais pas pour des camping-cars.

Quelles alternatives à la climatisation ? 

Si la climatisation est efficace, elle est par contre énergivore et nécessite un raccordement électrique. Son installation n’est par ailleurs pas toujours possible. Il existe des alternatives, plutôt limitées, pour rafraîchir l’air intérieur de votre camping-car.

Les rafraîchisseurs d’air

Moins coûteux que les climatiseurs traditionnels (environ 300 €), les rafraîchisseurs utilisent l’évaporation de l’eau pour abaisser la température de l’air, sur le même principe que le t-shirt mouillé. Ils sont plus écologiques et consomment moins d’énergie, mais sont généralement moins efficaces dans les climats très humides.

  • Evapolar Eva Smart
  • Transcool EC3 evaporative 

Le turbo-vent

Puissants et silencieux, ces ventilateurs installés dans le lanterneau (ou la fenêtre de toit) sont conçus pour aspirer l’air chaud vers l’extérieur ou rafraîchir l’espace intérieur en mode ventilation. En plus, ils sont généralement équipés d’une moustiquaire externe. Dans cette catégorie, la référence reste le Fiamma Turbo Vent.

Les ventilateurs classiques

Faciles à installer et économiques, les ventilateurs existent en plusieurs modèles, adaptés à l’espace réduit d’un camping-car. Les ventilateurs sur pied, avec leur grande hélice, brassent plutôt bien l’air, tandis que les ventilateurs colonne, plus compacts, se glissent facilement dans un coin.

Toutefois, lors de journées extrêmement chaudes, un ventilateur ne baissera pas la température dans le camping-car. Il se contentera seulement de brasser de l’air… chaud.

Quel est le prix d’un climatiseur pour camping-car ?

Passons maintenant au prix. Il dépendra fortement du type de clim que vous allez choisir. 

Une bonne climatisation mobile commence souvent entre 400 et 500 euros comme la Klarstein Pure Blizzard 3G. Mais les prix peuvent assez vite grimper pour des modèles plus puissants ou connectés comme l’EcoFlow WAVE 2, vendue 1 200 euros (voire 3 000 euros avec la battertie additionnelle qui permet de bénéficier de la climatisation sans être raccordé sur secteur).

Les systèmes de climatisation fixe sont plus chers que les versions mobiles. Ici, les prix commencent entre 1 000 et 2 000 euros. Comptez même 3 000 euros pour une Dometic Freshlight 2200 à installer sur le toit. Côté clim de coffre, une Truma Saphir Confort RC 2400 coûte environ 1 700 euros. À cela s’ajoutent les coûts d’installation, généralement entre 300 et 500 euros.

Quel est le meilleur climatiseur pour un camping-car ?

Les meilleures clim de toit

  • Dometic Freshlight 2200
  • Dometic Freshjet 1700, 2200
  • Teleco Telair Dualclima 8400H et 12400H
  • Teleco Telair Clima eVan
  • Truma Aventa Compact
  • Truma Aventa Comfort
  • Webasto Cool Top Trail 20
  • Webasto Cool Top Trail 34
  • Webasto Cool Top Trail 28

Les meilleures clim pour coffre

  • Dometic Freshwell 3000
  • Truma Saphir Compact
  • Truma Saphir Confort RC 2400

Installer une climatisation dans un camping-car : comment ça se passe ?

Maintenant que vous avez choisi votre type de climatisation, il ne vous reste plus qu’à l’installer. Mais le mode opératoire sera différent selon que vous ayez choisi une clim de toit ou une clim de coffre. 

installation d'une climatisation dans un camping car

Installation d’une climatisation de toit

La plupart des climatiseurs de toit ont déjà les dimensions standard d’une trappe de toit (40 sur 40 centimètres) et peuvent donc être installés assez facilement. Si la trappe est plus grande (surtout dans les camping-cars plus anciens), il existe des cadres adaptateurs.

L’installation est plus compliquée si l’on ne veut pas utiliser la trappe. Il faut alors découper le toit exactement à la bonne taille et à la bonne forme et y insérer le climatiseur. Il faut y ajouter un cadre pour stabiliser l’unité puis rendre tout ça étanche pour surtout éviter les infiltrations ! 

En cas de doute, on vous recommande de confier l’installation à un professionnel ou à un concessionnaire officiel. Cela sera particulièrement utile pour ne pas perdre la garantie étanchéité de votre camping-car. 

Installation d’une climatisation de coffre

Avec un climatiseur de coffre de rangement, c’est le même principe. Sauf qu’ici, il faut bien fixer l’unité à l’intérieur du coffre, généralement avec des sangles, et percer le plancher pour capter puis renvoyer l’air.

Il faut également créer des ouvertures dans les meubles pour installer les buses de ventilation ou faire passer les gaines. Réfléchissez bien à leur emplacement pour couvrir au mieux l’habitacle et utilisez une scie cloche pour une finition propre. 

Voilà, vous savez tout sur la clim dans votre camping-car. Et vous, comment faites-vous pour rafraîchir votre camping-car ? Partagez votre expérience et vos bons plans en commentaire de cet article et n’hésitez pas à posez vos questions.

À bientôt.

Pauline & Simon


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.