Visiter la Bavière en une semaine : notre itinéraire autour de Munich

Laissez-vous guider à travers notre itinéraire d’une semaine pour découvrir les charmes de la Bavière en une semaine. Au programme, des châteaux et incroyables Monuments historiques, des paysages grandioses, des lacs et villages typiques et de la bière qui coule à flot ! C’est parti ! 

 

Dans cet article : 


Voyage d’une semaine en Bavière

Cette fois-ci, nous optons pour un road trip en voiture plutôt qu’en camping-car !

Cependant, je tiens à rassurer immédiatement les aficionados des road-trips en véhicules de loisirs : cet itinéraire est tout à fait adaptable aux camping-cars, fourgons et vans. Nous fournirons d’ailleurs des informations sur les options de stationnement disponibles.

 

Direction le sud de l’Allemagne

Cet itinéraire d’une semaine permet de découvrir rapidement les charmes enchanteurs de la Bavière, au sud de l’Allemagne. Il s’agit d’une excellente introduction à cette région pittoresque, qui suscitera très certainement l’envie d’y revenir et d’explorer encore plus de ses merveilles cachées…

 

Notre carte itinéraire en voiture : 7 jours en Bavière (500 km)

Louez une voiture depuis Munich pour visiter la Bavière

Pourquoi aller en Bavière ?

Alors, alors… Pourquoi choisir la Bavière  ?

Et bien, on trouve que l’Allemagne est souvent sous-estimée en tant que destination touristique. Hors, il s’agit définitivement d’un pays chaleureux et accueillant, où l’on se sent immédiatement à l’aise.

Durant notre périple, nous avons découvert une multitude de châteaux et de cloîtres, qui ne sont pas uniquement l’apanage de la Bavière.

Cependant, cette région se distingue comme le point de départ parfait pour explorer la richesse culturelle et historique de l’Allemagne.

 

Tourisme et lieux à visiter en Bavière

Quand on évoque la Bavière, les images de châteaux majestueux surgissent immédiatement en tête. Mais il y a bien plus à découvrir : la région se distingue aussi par son relief impressionnant.

À mesure que l’on se rapproche de la frontière autrichienne, les Alpes majestueuses s’érigent, créant un panorama spectaculaire ! Et au-delà de son paysage, la Bavière est un vivier de coutumes et de traditions bien vivantes qui invitent à la curiosité.

Les “Tracht”, ces costumes traditionnels, portés avec fierté lors des fêtes locales, ne sont pas les seuls témoins des traditions…

 

Des coutumes et des traditions bien vivantes

Durant notre roadtrip en Bavière du Sud, nous avons été fascinés par l’abondance de traditions et coutumes en Bavière, dont nous n’avions pas immédiatement la signification.

C’est quoi ces totems à l’entrée des villages ?

Un exemple intriguant est le Maibaum, ou Arbre de Mai, que l’on trouve à l’entrée des villages. Ces imposants “totems” en bois, ornés de motifs religieux, historiques ou liés aux métiers locaux, symbolisent la fierté et l’identité des communautés, et sont parfois l’objet de rivalités entre villages !

 

Tradition de noël

Autres signes qui témoignent profondément de l’ancrage des traditions, en période de Noël, les marchés de noël bien sûr, mais aussi les Étoiles de Bethléem qui illuminent les entrées des maisons.

Autre coutume que l’on a repérée ici et là, le marquage des maisons avec les lettres C+M+B et une date. Ces initiales, représentant les noms des trois Rois Mages ou la bénédiction “Christus Mansionem Benedicat”. Elles sont apposées par des enfants, les “Sternsinger”, qui chantent de porte en porte pour collecter des dons pour la charité à l’occasion de l’Épiphanie.

Les célébrations Oktoberfest

Mais la culture locale bavaroise atteint son apogée durant le célèbre Oktoberfest, cette fête traditionnelle qui se déroule de fin septembre à la première semaine d’octobre.

Très prisée, cette célébration attire des millions de visiteurs venus du monde entier pour partager un moment de convivialité, célébrer la culture bavaroise et, bien sûr, déguster de la bière. Alors même si c’est sympa, on préfère quand même la bière belge !

 

oktoberfest munich

Les meilleurs guides pour visiter Munich et la Bavière

Photo de allemagne-du-sud-baviere

Allemagne du Sud - Bavière

Ces prix ont été actualisés le 04/03/2024 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.
Photo de cartoville-munich

Cartoville Munich

Meilleurs prix

Ces prix ont été actualisés le 04/03/2024 par All4affiliates. Ils sont listés en ordre croissant et hors frais de livraison. Seuls les prix affichés chez les marchands font foi.

L’hiver en Bavière : Marché de Noël et Nouvel An à Munich

Pour cette première excursion, nous étions en Bavière pendant la période du Nouvel An. Découvrir cette région à cette période de l’année apporte une dimension particulière, avec son ambiance festive unique et les spectaculaires feux d’artifice lancés dans toute la ville, notamment le long des berges de l’Isar.

Malheureusement, nous sommes arrivés à peine trop tard pour une visite des marchés de Noël de Munich.

 

 

Jours 1 et 2 : Début de roadtrip à Munich, capitale du Bayern

Notre road-trip a débuté à Munich, la capitale de la Bavière. Lors de notre séjour, nous avons choisi de loger en périphérie, plus précisément dans le quartier de Laim, au sein de la résidence hôtelière WunderLocke à Sendling.

Du changement par rapport à nos habituels voyages en camping-car ! Cette option offrait plusieurs avantages.

Hôtel WunderLocke de Munich : notre avis

Tout d’abord, le quartier dispose de nombreuses places de stationnement, ce qui s’est avéré très pratique, le métro et le train sont à moins de 5 minutes à pied, et l’établissement possède une piscine, un sauna, une salle de gym, un bar-restaurant et rooftop sur place !

De plus, il est situé en dehors de la zone à faibles émissions allemande, les “Umweltzone”.

 

Réserver votre studio au Wunderlocke Munich à partir de 80 €

Le métro : un moyen facile de se déplacer à Munich

Nous avons choisi d’emprunter le métro, un moyen de transport particulièrement efficace à Munich, pour nous rendre rapidement à Marienplatz, la place centrale de Munich.

Une fois là-bas, nous avons eu le plaisir d’admirer l’architecture impressionnante de l’ancien hôtel de ville, ainsi que la fameuse horloge Glockenspiel, qui figure parmi les attractions les plus emblématiques de la ville.

 

Visite de Munich, la plus grande ville de Bavière

Munich est la plus grande ville de Bavière. Nous avons exploré la vieille ville à travers un circuit proposé dans le guide Munich et Bavière du Lonely Planet pour découvrir les principales attractions.

La Frauenkirche, un magnifique exemple d’architecture gothique, l’église Saint-Pierre, le Viktualienmarkt, la vibrante place du marché ou encore Hofbräuhaus, l’une des brasseries les plus célèbres de Munich.

Un free tour gratuit avec un guide

Notre promenade nous a également menés aux Fünf Höfe, complexe commercial prestigieux, puis nous avons également flâné dans les Jardins Anglais. 

Pour visiter le centre-ville de Munich en compagnie d’un guide (anglophone) on vous conseille  ce Free Tour gratuit (2h30).

 

Réservez votre visite guidée gratuite ici

 

Eisbachwelle, le défi des surfers

À l’entrée de l’Englischer Garten, il existe une attraction pour le moins insolite. Tout au long de l’année, des surfers relèvent le défi de la Eisbachwelle.

Pour vous donner une idée, ces surfeurs profitent d’une vague artificielle formée par les courants de l’Isar, la rivière qui serpente à travers la ville. Cette situation crée une opportunité unique de faire du surf en plein cœur urbain !

 

 

Gastronomie allemande et bières locales

Vous aurez l’occasion de vous installer dans l’une des nombreuses tavernes offrant une sélection spécialité bavaroise (Currywurst, le Schnitzel et les Spätzle, etc).

Précisions pour ceux qui y seront à la même période que nous ! Pendant la période du Nouvel An en Allemagne, les horaires des commerces peuvent être affectés, la majorité fermant leurs portes le 31 décembre en raison du jour férié.

 

Le Parc Olympique, symbole des JO 1976

Le jour suivant, nous avons pris le métro pour nous rendre au Parc Olympique. Nous apprécions particulièrement la visite des anciennes infrastructures olympiques.

Celle qui nous a le plus marqués est sans doute celle des Jeux Olympiques d’hiver de Sarajevo, mais nous devons avouer que le Parc Olympique de Munich, construit pour les Jeux de 1972, est également impressionnant et ne laisse pas indifférent !

 

À deux pas du musée BMW

Le parc est situé à proximité du musée et du siège de BMW (un endroit apprécié des amateurs de grosses cylindrées, même si, dans notre petit groupe, cette visite ne faisait pas l’unanimité ^^), le Parc Olympique est un lieu emblématique offrant une fusion unique entre architecture moderne et de nature. La tour olympique propose une vue panoramique imprenable (l’entrée est gratuite avec le Munich City Pass).

 

 

Le parc lui-même, avec son espace verdoyant est idéal pour la détente et la promenade, l’architecture du stade d’athlétisme est impressionnante (le prix d’entrée était de 3,50 € début 2024).

Mais malgré sa dimension olympique, le parc est aussi associé à une tragédie historique.

Où sortir et faire la fête à Munich ?

Nouvel an oblige, nous avons recherché des endroits pour faire la fête. Une mise en garde : pour une célébration traditionnelle dans les restos, il est conseillé de réserver une auberge bien à l’avance, car elles ont tendance à se remplir rapidement !

Resto typique bavaroise à l’Hofbräuhaus ou une soirée alternative au Backstage ?

Du reste, toute l’année, on vous a noté quelques endroits où faire la fête :

  1. Quartier de Schwabing : Un quartier bohème célèbre pour ses nombreux bars, cafés et clubs. Ambiance décontractée et artistique.
  2. Leopoldstraße : Une rue principale à Schwabing, avec de nombreux bars et restaurants.
  3. Glockenbachviertel : Ce quartier est connu pour être le cœur de la scène LGBT+ de Munich. Bars branchés et clubs animés.
  4. Hofbräuhaus : La plus célèbre brasserie munichoise offrant de la bière, de la musique bavaroise et une ambiance festive et traditionnelle.
  5. Maxvorstadt : Quartier universitaire avec bars et de cafés fréquentés par les étudiants.
  6. Clubs de musique électronique : Munich possède une scène de musique électronique dynamique, avec des clubs comme Harry Klein et le Blitz.

Nous avons quant à nous privilégier le Backstage Kulturzentrum lieu alternatif avec espaces en intérieur. Soirées et des concerts de groupes de rock internationaux, vraiment sympa !

backstage munich

Que faire autour de Munich ? Notre circuit en Bavière en 5 jours

Après une brève, mais intense exploration de Munich (notre compteur de pas n’a pas chômé !), nous nous sommes lancés dans une aventure de cinq jours à travers le sud de la Bavière.

Avant de vous raconter notre road-trip en détails, sachez que si contrairement à nous, vous n’êtes pas venus avec votre propre véhicule, vous pouvez louer une voiture à Munich .

Visiter Nuremberg et Salzbourg au départ de Munich

Ou alors il est possible également de réaliser des excursions à la journée depuis Munich, voici 3 visites organisées populaires proposées habituellement :

    1. Excursion d’une journée à Neuschwanstein et au château de Linderhof
    2. Excursion demi-journée au mémorial de Dachau
    3. Excursion d’une journée au Kehlsteinhaus (Nid d’aigle d’Hitler)
    4. Excursion d’une journée au château de Herrenchiemsee
    5. Excursion d’une journée à Salzbourg
    6. Excursion à Nuremberg
    7. Excursion au château d’Harburg et à Rothenburg

Jour 3 : En route pour les plus beaux villages de Bavière

Notre périple nous conduit ensuite à travers des villages pittoresques et authentiques, où les maisons traditionnelles côtoient des paysages à couper le souffle. De majestueuses montagnes, un riche patrimoine historique, allant de châteaux anciens aux monastères séculaires, en passant par des forêts luxuriantes et les célèbres grands lacs de Bavière.

Les grands lacs de Bavière

Parmi les plus connus, on trouve le Chiemsee, surnommé la “Mer de Bavière”, Ammersee ou encore Tegernsee, Königssee ou Starnbersee. Ces lacs offrent des cadres merveilleux pour de bons moments de détente.

 

Autour du lac de Starnberg

Le lac de Starnberg se trouve sur notre route en direction de Bad Tölz. Les villages qui bordent ce lac font partie des zones résidentielles les plus exclusives de la région.

Des villas luxueuses et des châteaux magnifiquement rénovés s’élèvent au milieu de vastes propriétés arborées en bord de lac. Surnommé la ‘baignoire de Munich’, ce lac est un lieu de prédilection pour les habitants de la capitale de Bavière, en quête de détente, de baignades ou d’activités nautiques telles que la voile et l’aviron.

 

 

À ce moment-là, nous ne le savions pas encore, mais le lac de Starnberg est étroitement lié au destin tragique du roi le plus légendaire de Bavière, Louis II.

En effet, c’est sur ses rives que le roi a été retrouvé noyé dans des circonstances mystérieuses près du village de Berg en 1886.

Et oui, c’est par la fin de son histoire que nous commençons notre exploration de cette région fascinante, étroitement liée au roi de Bavière !

Arrêt à Bad Tölz est une charmante ville thermale

Nichée le long de la rivière Isar, au pied des majestueuses Alpes bavaroises, Bad Tölz est réputée pour son centre-ville pittoresque aux façades colorées et richement décorées, emblématiques de l’architecture bavaroise.

Bad Tölz séduit les visiteurs par son ambiance paisible, ses panoramas naturels et ses thermes relaxants.

 

Nous avons profité d’une courte, mais délicieuse pause pour déjeuner dans un charmant restaurant traditionnel, le Tolzër Braüstüberl, perché au-dessus de la vieille ville. Ensuite, nous avons fait une agréable promenade pour explorer différents points de vue de la ville.”

 

Réserver un hôtel à Bad Tölz

 

Jour 2 : Garmisch-Partenkirchen et ses environs

Nous avons ensuite pris la direction de Garmisch-Partenkirchen. La route splendide serpente à travers les montagnes et longe le Walchensee, l’un des plus profonds et des plus grands lacs alpins d’Allemagne.

Le Zugspitze, le plus haut sommet d’Allemagne.

Arrivés sur un plateau, nous empruntons encore une route spectaculaire sous le soleil, ce qui ne gâche rien. Même si pour un début de mois de janvier, il fait un peu chaud !

 

 

Quelques kilomètres plus loin, nous atteignons la station de Garmisch-Partenkirchen, réputée pour ses paysages montagneux spectaculaires, notamment le Zugspitze, le plus haut sommet d’Allemagne.

Cette destination est très prisée pour les sports d’hiver et a même accueilli les Jeux olympiques d’hiver de 1936, bien que cette période ne soit pas la plus glorieuse sur le plan historique. Mais passons !

Les environs sont imprégnés de la culture bavaroise et regorgent de sites incontournables de la région.

 

Randonnée dans les Gorges de Partnach

Nous avons adoré notre randonnée dans les Gorges de Partnach (Partnachklamm en allemand), un canyon sculpté par des millénaires d’érosion fluviale, où la rivière Partnach se fraye un chemin à travers des parois vertigineuses…

 

C’est une expérience inoubliable, surtout en hiver, avec la formation de stalactites sur la roche. Cependant, cet endroit est très prisé et peut être bondé.

On peut parfois marcher en file indienne dans les gorges, ce qui peut être un peu gênant si vous devez faire demi-tour (les sentiers peuvent être fermés en cas de mauvais temps.

Mais en règle générale, vous pouvez randonner dans tout le parc après avoir payé les droits. Notre conseil : arrivez tôt le matin et en dehors de la saison touristique pour éviter la foule.

 

Accès payant

Autres informations utiles, l’accès aux gorges est payant : 7,50 € par adulte. (Je sais d’un point de vue français, c’est un peu bizarre, mais voyons ça comme une manière de préserver le site. On espère toutefois qu’on ne sera jamais contraint d’en arriver là partout pour préserver nos merveilles naturelles).

 

Réserver un hôtel à Garmisch-Partenkirchen

 

Jour 3 : Visite de l’Abbaye d’Ettal

À quelques kilomètres de là, vous trouverez l’incroyable abbaye d’Ettal (à ne pas confondre avec son homonyme belge Etalle, le long de la Semoy en Belgique) une abbaye bénédictine fondée en 1330 par l’empereur Louis IV de Bavière. Elle est célèbre pour sa magnifique église de style baroque et son école monastique.

 

 

La visite est libre, alors nous n’avons pas hésité à acheter quelques bières et une chope de Bavière, car j’adore ça ! (la chope hein !)

 

 

Une étape à Oberammergau

Notre journée se termine à Oberammergau, un charmant village célèbre pour son traditionnel Passionsspiele (Jeu de la Passion), un événement monumental qui a lieu tous les dix ans et attire des visiteurs du monde entier !

 

En vous promenant dans ses rues, vous serez enchantés par les maisons à colombages et les fresques murales, les “Lüftlmalerei”, qui ornent de nombreuses maisons, racontant des histoires bibliques et des scènes traditionnelles bavaroises.

Ah oui, Oberammergau est également réputé pour son artisanat, en particulier la sculpture sur bois et la poterie !

 

 

Réserver un hôtel à Oberammergau

 

Jour 4 : Quel château visiter en Bavière ?

Nous l’avons déjà évoqué plus haut, mais en Bavière, l’un des châteaux les plus célèbres et incontournables à visiter est le château de Neuschwanstein à Füssen.

Avant d’arriver là-bas, notre route nous a conduits vers un premier ouvrage impressionnant.

Une excursion au château de Linderhof

C’est un autre “délire” (je crois vraiment qu’on peut le dire ainsi) du roi Louis II, le château de Linderhof est plus petit, mais tout aussi impressionnant.

Une sorte de Versailles miniature, avec toutes les pièces, les matériaux et les objets les plus rares et luxueux du monde entier. Attention, spoiler : c’est chargé, très chargé !

 

Une visite guidée au pas de course

Nous y avons fait une visite guidée au pas de course (20 min montre en main) avec un audio guide diffusant de brèves explications pour l’ensemble des convives en espagnol. Étant les seuls francophones, nous avions un cahier en français. Tant mieux, car ça nous a permis de prendre à peine plus notre temps.

À la fin, pas de question, circulez ! Bref si j’ai aimé le lieu, la visite n’était décidément pas terrible !

Les jardins : un petit Versaille fermé l’hiver

Les jardins sont également magnifiquement aménagés, malheureusement en hiver, la moitié des infrastructures sont hors gel, dont l’incroyable fontaine. Le domaine est de toute façon en travaux jusqu’au moins 2026 (ce qu’on vous garde bien de vous dire à l’entrée). Le prix d’entrée pour le Château de Linderhof.

Jour 5 : Visite du Château de Neuschwanstein

Nous nous rendons donc près de Füssen, à la rencontre du célèbre château de conte de fées. Le Château de Neuschwanstein aurait même servi d’inspiration pour le château de la Belle au Bois Dormant de Walt Disney.

 

Un château de conte de fée

Sa silhouette se devine en tout cas au loin à l’horizon. Construit par le roi Louis II de Bavière au 19ème siècle, Neuschwanstein est célèbre pour son architecture romantique et son emplacement absolument incroyable au cœur des Alpes bavaroises.

L’intérieur du château est tout aussi impressionnant, avec des salles ornées de fresques murales dépeignant des scènes de légendes et de mythes germaniques, une salle de trône inspiré des cathédrales byzantines, une grotte romantique dans l’enceinte du château…

 

 

C’est aussi, pour son époque, un dédale de technologie modernes, l’édifice disposant d’un ingénieux moyen de chauffage central, de l’eau courante, et même un système de sonnerie pour appeler les domestiques.

Quel est le prix d’une visite du château de Neuschwanstein ?

Symbole emblématique de l’Allemagne, Neuschwanstein attire des millions de visiteurs chaque année. On se rend au château par la route (ou les chemins de randonnée en été), en utilisant des navettes ou en marchant depuis les parkings situés plus bas dans la vallée.

La visite est aussi très millimétrée, mais mieux orchestrée que celle de Linderhof. On vous conseillerait, là encore, de privilégier des visites tôt le matin.

Le prix par adulte est de 18 euros (20,50 € en ligne). Et si le site internet officiel n’indique plus de places disponibles, sachez que vous pouvez souvent en obtenir au guichet ! Lorsque nous avions réservé notre hôtel près du château de Neuschwanstein, il n’y avait plus de places disponibles en ligne depuis plus d’un mois déjà. Nous avons tenté sur place le matin même et il restait encore quelques créneaux de disponibles.

Billets en ligne, sur place, coupe-file, comment réserver ?

L’autre solution si vous ne trouvez plus de place, c’est de regarder du côté des sites d’activités en ligne comme GetYourGuide ou Tiqets (voir ci-dessous) qui peuvent également avoir des places restantes.

Certes, vous paierez plus cher, mais le prix du billet comprenant l’entrée coupe-file et directe au château de Neuschwanstein, la visite guidée de 35 min par un guide officiel, mais également la visite du pont de Marienbrücke.

Voir l’itinéraire complet sur All Trails

Château de Hohenschwangau

Faisant face à Neuschwanstein, le château Hohenschwangau est où Louis II a passé une grande partie de son enfance.

Moins connu, mais riche en histoire, son architecture octogonale faisant plus penser à un château aragonais est aussi à visiter. Il faut compter une vingtaine d’euros et des billets combinés sont parfois disponibles. L’excursion depuis Munich inclus d’ailleurs les deux châteaux.

 

 

Prolonger le périple en Bavière

Notre premier périple en Bavière s’arrête ici, mais ça nous a donné envie de le compléter lors de prochaines excursions en été.

Il nous semblerait en effet judicieux de visiter des endroits plus à l’est comme le Nid d’Aigle d’Hitler tels que le lac Chiemsee qui abrite aussi un château de Louis II, le Château de Herrenchiemsee sur l’île de Herreninsel, et de poursuivre jusqu’en Autriche.

Pour cette fois, nous sommes rentrés en France par Constance et la région de la Forêt-Noire (nous publierons d’ailleurs prochainement un article sur ce blog).

La route romantique de Füssen à Wurtzbourg

Sachez aussi que depuis Füssen, vous pouvez remonter la Route Romantique (Romantische Straße), une célèbre route touristique sillonnant des paysages naturels à cheval sur la Bavière et le Bade-Wurtemberg.

Idéale pour un road-trip, elle s’étend sur environ 350 kilomètres, jusqu’à Wurtzbourg, en passant par des villes datant de l’époque médiévale telles que Rothenburg ob der Tauber, Dinkelsbühl et Augsburg, qui sont d’exemples remarquables de l’histoire et de l’architecture de la région

 

Monastère de Wiblingen et sa bibliothèque

On y trouve des châteaux, des palais, ainsi que des cloîtres, comme l’incroyable Monastère de Wiblingen que nous avons eu l’occasion de visiter et qui avec sa bibliothèque de style rococo est une surprenante découverte !

 

On ne sait pas s’il est considéré comme faisant partie de la Route Romantique, mais il est en tout cas situé près d’Ulm.

Plusieurs sites le long de la route sont classés au patrimoine mondial de l’UNESCO, comme la Résidence de Wurtzbourg.

Voir les prix pour louer une voiture en Bavière

Cet article vous a été utile ? Alors, n’hésitez pas à soutenir nos Péripléties en faisant un petit tour sur le Périshop, notre boutique en ligne.

Vous nous permettrez ainsi de vous partager de nouvelles idées d’itinéraires gratuitement ! Merci d’avance 😊

Et bien sûr, n’hésitez pas à partager vous aussi vos coups de cœur en Bavière en laissant un commentaire en bas de cet article !

À bons voyageurs, salut ! 😉

Pauline & Simon

N.B. : Les activités, lieux et hébergements cités ont été testés en toute indépendance. Cet article contient des liens affiliés. N’hésitez pas à passer par ceux-ci, une petite commission nous sera reversée (sans surcoût pour vous).


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.