fbpx

Un week-end en van en France ? Les coups de coeur des Coflocs !

Avis à la communauté des Vanlifers – et des adeptes des roads-trips en général – ! Un nouveau guide Michelin « Week-ends en Van » vient de paraître. Au menu : 52 destinations en France avec des idées de spots nature, d’aires, de campings, d’activités, de restaurants…

Réalisateurs du documentaire Génération Tour du monde – Le voyage d’une vie”,  Laurent et Florian, alias “Les Coflocs” y partagent leurs coups de coeur. On en parle avec eux !

 © Photos Les Coflocs

Acheter le guide “Week-ends en Van”

Vous a t-on déjà parlé du spleen du voyageur ? Cette impression de solitude ou de décalage récurrent que provoque l’intensité du “voyage d’une vie”, ou d’une “vie de voyages” ?

Ce sentiment, nous l’avions vécu au retour de nos 14 mois à travers l’ Europe.

De backpackers à vanlifers, témoignages de voyageurs

Écouter les expériences de voyageurs autour du monde fut salvateur.

Après un moment de doute, semé par l’acharnement des âmes sédentaires – qui avait tôt fait de nous demander si on avait “bien profité” pour passer désormais aux choses sérieuse de la vie – là, à travers l’écran, des inconnus parlaient notre langage…


Qui sont les Coflocs ?

À travers leur trilogie de films réalisés sur des tourdumondistes et visibles gratuitement sur YouTube (Génération ExpatGénération WHV et Génération Tour du Monde), Les Coflocs ont traité un aspect du voyage que jamais personne n’avait documenté auparavant. En tout cas, pas sous cette forme …

Des passionnés de voyages

Si vous ne les connaissez pas encore, voici une présentation très succinte, qui maltraite des CV professionnels et de voyageurs long comme le bras, au moins ! (Veuillez-nous en excuser)

Florian, caméraman est originaire de Savoie. Laurent spécialiste du marketing, de Strasbourg. Tous deux sont passionnés de voyage et ont des fourmis dans les jambes. Bref !

Ce qu’il faut retenir, c’est qu’ils se retrouvent régulièrement autour de projets audiovisuels pour faire de leur passion leur métier. 

Retourner la caméra côté voyageurs

“Quand on regarde les documentaires de voyage, cela traite souvent d’une destination ou des locaux, explique Florian. Avec notre trilogie, l’idée était de retourner la caméra sur les voyageurs. On a voulu décrire nos émotions, nos expériences de voyage, mais à travers d’autres portraits que nous-mêmes.” Touché !


De Génération Tour du Monde à Vanlife, le film

Après leurs trois films de Génération Tour du Monde, les deux complices travaillent depuis le mois d’octobre 2019, sur un nouveau projet de documentaire sur la Vanlife.

Un film sur le besoin d’autonomie et d’indépendance en voyage ?

“Quand on a filmé Génération tour du monde, on s’est rendu compte d’une chose :  les voyageurs en backpack ont besoin de trouver où manger trois fois par jour, de trouver où dormir le soir, où se laver, comment aller aux toilettes…

Dans le cas de la Vanlife, force est de constater que c’est un peu différent.

La Vanlife c'est la liberté, c'est être indépendant et de plus en plus de gens vont vers ça. Même dans la vie de tous les jours : les gens sont de plus en plus auto-entrepreneurs, de plus en plus "freelance". 

Florian

Les destinations de road-trip les plus mythiques

Ils se sont donc rendus dans les destinations, les plus mythiques de road-trip : Norvège, Nouvelle-Zélande, Australie, la Californie, le Chili à la rencontre de “vanlifers”.

Mode ou réelle philosophie, nous sommes en tout cas de plus en plus nombreux à épouser ce mode de vie sur les routes, à temps plein ou non, quand d’autres gouttent aux joies de la vanlife, le temps des vacances.

 

Les guides indispensables de la vanlife

De plus en plus de gens voyagent en Van parce que tout ce qui est vacances organisées, c'est un peu fini. Les gens s'organisent eux-mêmes leur tour du monde, leurs voyages grâce à Internet.

Laurent

Le van : avantages / inconvénients

Si le van permet de s’éloigner de la civilisation plus facilement et de repousser l’horizon, sortir plus aisément des sentiers battus, il rend aussi moins dépendant des autres.

Dans cette mode de la vanlife il y a en effet cette idée d’autonomie, d’indépendance et de “débrouille”.  

La solitude du vanlifer ?

L’inconvénient, pour Laurent, c’est de se couper de potentielles belles rencontres pour plus de solitude, moins de rencontres avec des locaux. ” Même si certains ne seront pas d’accord avec ça ! ”

Pour nous, c’est évidemment relatif, mais on rejoint Laurent sur le fait de ne pas dépendre des autres conduit à des moments de “vase clos” qui sont variables en fonction des destinations, des voyages, des mentalités.


“Week-ends en Van”, un nouveau guide Michelin

Et donc, nous y voilà. Comme on vous le disait au début, Flo et Laurent ont participé à l’édition du guide  “Week-ends en Van”  édité par Michelin.

“Quand on a eu l’idée de monter le projet Vanlife le Film, il fallait trouver des partenaires, comme à chaque fois”, précise Laurent. Un certain nombre de fidèles partenaires publics et privés les aident à financer leurs projets. Michelin a donc rejoint la course.

Les guides Michelin vans et camping-cars

Une hymne à la route

Logique, nous direz-vous ! “Michelin c’est les pneus et les cartes routières, c’est les guides”. Il était naturel qu’ils soutiennent ce projet qui est une hymne à la route. 

Dans les mêmes-temps, Michelin Voyage leur a proposé de participer à l’écriture de ce fameux guide. Un rêve pour tous voyageurs qu’ils ne se voyaient pas refuser !

52 destinations de road-trip en France

“Week-ends en Van” c’est 52 destinations en France. Ce guide fait le plein d’idées pour construire un séjour à la carte dans des destinations sympas et sans prises de tête aux alentours des grandes villes .

Le van pour sauver l’été 2020 ?

Paris, Strasbourg,  Lyon, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Rennes. Un bon compromis à l’heure où l’on manque de visibilité sur l’organisation des vacances d’été. D’ailleurs une bonne partie des Français affirme qu’elle va privilégier cette alternative en 2020. L’ épidémie de Covid-19 que nous avons traversé n’est pas la seule raison de ce choix.

Les guides voyages pour (re)découvrir la France !

Il y a vraiment cette envie de se reconnecter avec la nature. Avec le van, on peut aller partout, on peut trouver de super spots. Ce sentiment de liberté s'est encore accru avec la crise que l'on vient de traverser. Les gens peuvent difficilement aller à l'étranger, prendre l'avion, etc...

Florian


France : les 10 destinations coups de coeur des Coflocs

Les Coflocs ont aussi signé 10 itinéraires “coups de coeur” dans le guide. Ils ont choisi des endroits autour de leurs régions d’origines (Strasbourg et Lyon si vous avez bien suivi), mais aussi au départ de Paris.

Ah tiens ! On y retrouve d’ailleurs le Perche que nous avons découvert en camping-car  et que l’on recommande chaleureusement ! Mais également les Vosges du Nord en Alsace et la route des Crêtes que nous avons découvert également lors de notre road-trip en en van VW T6.

Ces endroits, qu’ils ont parfois parcouru trop vite à leur goût dans le cadre du travail (Florian a été cadreur sur le Tour de France), ils ont pris le temps de les redécouvrir par la suite, chacun de leur côté, à l’image des Gorges du Tarn, des Cévennes, de l’Ardèche

Des activités pour bouger, découvrir, faire la fête…

On trouve donc des petits coins entre nature, patrimoine, et activités outdoor (Paddle, surf, rando, vélo, Canoë-Kayak) ou détente. Le guide conseille également des sites phares à explorer, ou des lieux où faire la fête ou profiter d’une ambiance sympathique aux alentours de la destination.

Bonnes tables et conseils pratiques

On trouve aussi des bonnes adresses de petits restos et des petits producteurs (Michelin a une réputation à tenir !). Les Coflocs ont également écrit toute la première partie avec des conseils sur la mécanique, les infos pratiques, sur les bonnes pratiques pour utiliser les aires de services, sur la location, où garer son van…

Voir nos indispensables en camping-car !

Inspiration de road-trips : guide ou internet ?

Alors à l’heure où on trouve pas mal d’informations sur youtube, les blogs, via les applis ou Instagram, on peut légitimement se poser la question de l’utilité d’un guide papier. 

“C’est complémentaire. Un guide, c’est un bel objet et cela rassemble tout sur un seul et même endroit. Tu peux l’utiliser quand tu n’as pas de 3G, 4G, de Wi-Fi c’est à dire, tout le temps !”

Des idées de voyages en France

On partage l’avis que les guides restent de très bonnes sources d’inspiration en voyage : on est aussi des inconditionnels des guides du Routard et des Lonely Planet. Avoir un guide, c’est aussi un gage de sérieux.

“À force de feuilleter les guides, je découvre plein d’endroits cool où je pourrais aller les prochains week -ends et les prochaines vacances. C’est une bonne source d’inspiration pour redécouvrir notre beau pays” résume Flo.

  • Week-ends en Van – 52 destinations en France est disponible sur Amazon, sur Fnac et dans toutes les bonnes librairies.

Alors, quelle sera votre prochaine destination en France ? Dites-nous en commentaire !

À bientôt.

Pauline & Simon

N.B. : Cet article n’est pas sponsorisé. Il contient des liens affiliés. Si vous projetez ces achats, n’hésitez pas à passer par ceux-ci pour soutenir nos Péripléties (sans surcoût pour vous).



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.