fbpx

Voyager en Biélorussie en camping-car (démarches, visa, à savoir)

Si vous désirez vous engagez en camping-car, fourgon ou voiture, sur le territoire de la République du Bélarus, c’est que vous faites partie, comme nous, des irréductibles aventuriers ! Voyager en Biélorussie n’est pas dangereux, mais mieux vaut être préparer aux formalités. Comment obtenir un visa sur votre passeport ? À quel prix ? Quels sont les choses à savoir avant de s’y aventurer en camping-car ?

Voyager en Biélorussie

La Biélorussie est une destination fantastique pour les voyageurs parce qu’elle dénote fortement des autres pays d’Europe. Vous pourrez les découvrir en consultant notre circuit. Vous y découvrirez notre parcours détaillé et nos ressentis. Vous pouvez aussi consulter notre vidéo sur notre chaîne Youtube et consulter nos 10 coups de coeur en Biélorussie.

 

 

La République du Bélarus a obtenu son indépendance le 25 août 1991, à la suite de la dislocation de l’Union soviétique. Le pays a toutefois conservé un régime communiste très proche de celui en vigueur en ex-U.R.S.S. L’économie et le travail restent étatisés, dans leur grande majorité. Le gouvernement assure des conditions de vie minimales à chaque habitant et une sécurité sociale.

Pour les symboles de l’ex-URSS

Le système est très bureaucratique. Il n’échappera pas que les symboles du socialisme soviétique (marteau, faucille, étoile rouge, statue de Lénine) demeurent visibles sur le territoire. Le régime se définit comme une “démocratie présidentielle”. Le président Alexandre Loukachenko, élu en 1994, s’affiche comme une personnalité issue et proche du peuple, tout en dirigeant le pays d’une main de fer. La délinquance est inexistante, tout comme l’opposition, et les médias indépendants rares. C’est pourquoi la Biélorussie est souvent qualifi ée de “dernière dictature d’Europe”.

Une assouplissement du régime d’Alexandre Loukachenko ?

Néanmoins, elle n’est pas fermée aux échanges avec les autres pays européens. Elle s’ouvre même très progressivement à l’économie de marché. La capitale Minsk accueille de plus en plus d’événements culturels et sportifs internationaux (prochainement les Jeux européens), participent à toutes les compétitions internationales. Les Biélorusses voyagent dans le reste du monde et accueillent les voyageurs avec bienveillance.

Invitation + Visa pour la Biélorussie

Pour pouvoir voyager de Biélorussie, il vous faudra fair une demande de Visa au moins un mois avant.  Celui-ci est conditionné par une invitation (accordée par un citoyen biélorusse) ou une agence de voyage spécialisée dans les pays russophones (voir dans notre article dédié au voyage en Russie). Vous disposerez de 30 jours maximum pour votre séjour en Biélorussie (hors visa d’affaires et de travail). Alors, réfléchissez bien à vos étapes en camping-car, anticipez vos déplacements et respecter les dates de sorties du territoire. Les demandes sont à adresser auprès de l’ambassade de la République du Bélarus, en France (www.france.mfa.gov.by/fr/). Le visa coûte environs 80 euros. Votre dossier de demande de visa d’entrée devra contenir un justificatif d’assurance santé obligatoire.

 

 

 

Être aidé par une agence pour son Visa russe ou Biélorusse

Nous avons fait appel aux services d‘Action Visas pour nos démarches (invitations + visas) en Russie et en Biélorussie. L’agence a été réactive et a répondu à nos interrogations, en amont, pendant et après notre demande de visa, c’est pourquoi nous vous la conseillons.

À Minsk, l’agence Naturaventure, tenue par un Français, propose également de l’assistance aux voyageurs en camping-car (am.naturaventure@gmail.com).

Enregistrement en Biélorussie

Dans les 5 jours qui suivent votre arrivée, vous devrez vous enregistrer dans un bureau des visas et de l’enregistrement, ou séjourner une nuit dans un hôtel qui se chargera des démarches. Bonne nouvelle : depuis le 2 janvier 2019, il est possible de faire cette démarche gratuitement en ligne.

 

Passage de frontière biélorusse

À l’entrée sur le territoire, il faut présenter votre passeport à un premier contrôle et remplir une carte de migration. Une partie est conservée par la douane, l’autre sera à remettre à votre sortie du territoire. Au deuxième poste de contrôle des papiers, vous devrez remplir une carte de circulation pour votre camping-car. Le formulaire est en alphabet cyrillique (voir modèles sur Internet ou se faire aider des locaux). Ensuite, vous remettrez les papiers à la douane, qui pourra éventuellement contrôler l’intérieur de votre véhicule. Les vérifications de police et de douane peuvent être longues au passage des frontières, à bord d’un véhicule privé. Patience donc !

 

Permis de conduire international  (PCI)

Les conducteurs de passage en Biélorussie ou détenteurs d’un titre de résidence temporaire (1 an), titulaires d’un permis de conduire français délivré avant le 16 septembre 2013 (ancien modèle), doivent être en mesure de présenter aussi, lors des contrôles routiers, un permis de conduire international. Les vérifications de police et de douane peuvent être longues au passage des frontières, à bord d’un véhicule privé.

Routes et circulations en Biélorussie

Le réseau principal et les autoroutes sont parfaitement entretenus, mais constitue souvent d’interminables lignes droites. Attention à la fatigue et à ne pas dépasser les vitesses maximales autorisées : 60 km/h en ville, 90 km/h sur route, 110 km/h sur les autoroutes (sauf signalisation différente). La police y veille. D’autre part la tolérance est de 0 sur l’alcool !

Le beltoll pour circuler sur l’autoroute biélorusse

 

Pour circuler sur certaines voies rapides, il est obligatoire de s’équiper d’un boîtier électronique de télépéage à apposer sur le véhicule, après avoir crédité le compte de 25 € minimum (350 € maxi). Pour se procurer un boîtier, il faut se rendre dans un point d’accueil commercial “BelToll” situé dans les chefs-lieux de régions, près des postes frontières autoroutiers et le long du réseau routier. Plus d’informations sur http://beltoll.by. Une caution est réclamée pour un boîtier : 20 € pour les véhicules dont le PTAC n’excède pas 3,5 t et 50 € pour les véhicules dont le PTAC est supérieur à 3,5 t.  Elle vous est rendue à la restitution de l’appareil en bon état de fonctionnement auprès des points d’accueil. Attention, les autoroutes ont la particularité d’être traversées par des passages piétons (c’est très très surprenant !!).

Bivouacs en Biélorussie

Les campings et aires de services sont (pour le moment) inexistants, mais le pays recèle d’endroits naturels où bivouaquer. Les vidanges se font dans les toilettes publiques et les pleins d’eau chez les particuliers ou stations de lavage éventuellement.

GPS

Il est conseillé de voyager avec un GPS couvrant la zone géographique, mais aussi de se procurer une carte qui vous aidera à vous repérer, notamment pour les indications en cyrillique.

Lien utile

Le site de l’ambassade française en Biélorussie : http://france.mfa.gov.by

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.